Rechercher

Catégories

Royal British Artillery Agrandir

Royal British Artillery

LMFR54105

French & Indian War - 1754-1763

54mm - Royal British Artillery

Descriptif en bas de page


Fabricant : La Meridiana

Plus de détails

LMFR54105

Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock

92,00 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 9 points de fidélité. Votre panier totalisera 9 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,50 €.


Royal British Artillery

French & Indian War - 1754-1763

FR54-105  - Figurine en résine à monter et à peindre -

Nombre de pièces : NC  -  54mm - 120 gr / résine

Pittore: Maurizio Berselli / Scultore:  Antonio Zapatero Guardini - Fabio Mero

Description:
La création des premières unités d'artillerie britanniques remonte à la période de
la guerre de cent ans.
Cependant, malgré le fait que le roi d'Angleterre Henri VIII avait déjà reconnu
l'importance de disposer d'un corps d'artilleur en service
régulier, sa constitution ne s'était pas déroulée avant le XVIII siècle.
Jusque-là, des "trains d'artillerie" étaient recrutés sur ordre royal pour des
campagnes spécifiques, mais étaient dissous à la fin de celui-ci.


Histoire:
Le 26 mai 1716, le roi George Ier de Grande-Bretagne ordonna de recruter
deux compagnies d'artillerie de campagne en service permanent,
chacune forte de 100 personnes, basées à Woolwich dans la banlieue de Londres.
Ces unités constituèrent le premier noyau du futur "Royal Artillery", terme utilisé
pour la première fois en 1720.
Le 1er avril 1722, les deux compagnies initiales passèrent à quatre et furent
regroupées avec des compagnies d'artillerie indépendantes des
garnisons de Gibraltar et Minorque, pour former le "Royal Regiment of Artillery",
dont le premier commandant était le colonel Albert Borgard.
En 1741, une académie royale militaire fut formée à l'arsenal de Woolwich pour
former les officiers de la RA et les ingénieurs royaux (fondée en 1717).
Le régiment se développa rapidement et, en 1757, il pouvait aligner vingt-quatre
compagnies divisées en deux bataillons, renforcé en 1762 par une compagnie
de cadets et un groupe régimentaire.
Pour mémoire, un deuxième régiment d'artillerie de l'armée britannique avait
été formé en 1756 sous le nom de "Royal Irish Regiment of Artillery".



  • promo aucune