Rechercher

Catégories

Boromir Agrandir

Boromir

LO9 - Boromir

Le Seigneur des Anneaux

Détails en bas de page


Fabricant : Mithril

Plus de détails

LO9

Disponibilité : Dispo

Attention : dernières pièces disponibles !

18,60 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,17 €.


9 autres produits dans la même catégorie :

LO9 - Boromir

Le Seigneur des Anneaux

…/- Voici, dit Elrond, se tournant vers Gandalf, Boromir un homme du Sud. Il est arrivé dans le matin gris, et il cherche conseil. Je l'ai prié d'être présent, car ses questions recevront ici une réponse./…/ - Je n'ai pas été envoyé pour demander aucune faveur, mais seulement pour chercher l'explication d'une énigme, répondit fièrement Boromir. Mais nous sommes durement pressés, et l'Epée d'Elendil serait une aide dépassant nos espérances - si tant est que pareil objet puisse effectivement revenir des ombres du passé./…/ - C'est exact, dit Aragorn. Et l'Epée-qui-fut-brisée sera reforgée avant que je ne parte en guerre. Mais votre route et la nôtre ne sont qu'une pour des centaines de milles. Ainsi Boromir sera aussi de la Compagnie. C'est un vaillant homme./…/ - C'est par votre propre folie que l'Ennemi nous vaincra, cria Boromir. J'en suis hors de moi! Insensé! Triple insensé, qui court volontairement à la mort et qui ruine notre cause! Si des mortels ont quelque droit à l'Anneau, ce sont les hommes de Numenor, et non pas les Semi-Hommes. Il n'est à vous que par un malheureux hasard. Il aurait pu être mien. Il devrait l'être. Donnez-le-moi !/…/ Frodon l'esquiva et remit la pierre entre eux. Il n'y avait qu'une seule solution: il tira en tremblant l'Anneau au bout de sa chaîne et le glissa à son doigt au moment même où Boromir bondissait derechef sur lui. L'homme eut le souffle coupé: il ouvrit des yeux ahuris, puis il courut sauvagement de-ci de-là, cherchant parmi les rochers et les arbres./…/ A un mille peut-être de Parth Galen, il trouva Boromir dans une petite clairière proche du lac. Il était assis le dos contre un grand arbre, comme s'il se reposait. Mais Aragorn vit qu'il était percé de maintes flèches empennées de noir il avait encore l'épée à la main, mais elle était brisée près de la garde—son cor, fendu en deux, se trouvait à son côté. Un grand nombre d'Orques abattus gisaient autour de lui et à ses pieds./…/ Aragorn s'agenouilla à côté de lui. Boromir ouvrit les yeux et s'efforça de parler. Les mots finirent par sortir lentement : - J'ai essayé de prendre l'Anneau à Frodon, dit-il. Je regrette. J'ai payé. Il laissa vaguer son regard sur ses ennemis tombés—une trentaine au moins gisaient là. - Ils sont partis : les Semi-hommes—les Orques les ont pris. Je crois qu'ils ne sont pas morts. Des Orques les ont ligotés. Il se tut, et ses yeux se fermèrent avec lassitude./…

  • promo aucune